Loi sur les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité)


Principe de fonctionnement


Le FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) permet de développer les investissements consentis par des particuliers dans des entreprises de proximité.
Les FIP permettent de défiscaliser 25% du montant de l'investissement et désigne une réduction sur l’impôt à payer, et ne concerne en aucun cas une réduction des revenus à déclarer. Par ailleurs, les plus-values des FIP ne sont pas imposables, sous réserve que les parts aient été inscrites au sein d’un PEA et maintenues dans le plan pour une durée d’au moins 5 ans.

Conditions à respecter


La réduction d’impôt liée à un investissement FIP est soumise à condition. Le contribuable a l'obligation de garder ses parts pendant une période d'au moins 5 ans minimum.

Les versements soumis à la réduction d’impôt doivent être effectués avant le 31 décembre 2010. Ceux-ci ne doivent pas dépasser 12000€ pour les célibataires et 24000€ pour les contribuables mariés.


Avantages


Les investissements en FIP permettent de compléter et perfectionner la défiscalisation liée à la loi Robien ou Borloo dans la mesure où les avantages fiscaux des FIP sont notamment cumulables avec ceux de la défiscalisation FCPI.

Attention : Pour les souscriptions dans un même fonds, les réductions d’impôt pour souscription de parts de FCPI et pour souscription de parts de FIP sont exclusives les unes des autres.

Choisir un FIP


Vous aimeriez savoir quel FIP choisir, demandez dès à présent une étude gratuite et sans engagement. Un(e) conseiller(e) indépendant peut vous aider à faire le meilleur choix.





Inscript. newsletter:
Recevez un email lors des mises à jour du site avec de nouveaux articles.


Loi Scellier | Loi Bouvard | Payer moins d'impôt